Cl

La clef du Code de l'inconscient

 

clef-or.jpg

Aprés avoir montré qu'il pouvait exister des séquences littérales et plus précisément des couples littéraux reliés à des sens cachés inconscients, il s'agit maintenant d'entreprendre une recherche plus systématique. Pour cela il est nécessaire de passer en revue tous les couples bilitères et de rechercher leurs sens cachés éventuels. En pratique il va falloir établir le PGCDS, Plus Grand Commun Diviseur Sémantique de groupes de mots dont le signifiant comporte la séquence bilitère à décrypter. Cette recherche est similaire à celle des linguistes qui recherchent un concept commun associé à un submorphème: la valeur qu'ils attribuent à un ensemble de mots donnés sur la base d’une invariance notionnelle (ex. : la ‘mollesse’ ou la ‘lenteur’ dans certains ‘mots en sl-’ de l’anglais) est fixé, du fait même de son invariance, dans le plus petit segment structurellement invariant des mots en cause  (ex. : sl- dans slack, slime, slop, etc.), dans la mesure où, dans ces mots, une notion invariante ne peut être véhiculée, par définition, par un segment variable (ex. : -ack dans slack, -ime dans slime, -op dans slop, etc.). 

Plutôt que de développer chaque couple du lexique, il semble plus judicieux d'en extraire un à titre d'exemple en explorant de façon exhaustive l'ensemble du lexique qui s'y rapporte 

Ainsi quel peut-être le Sens du couple biconsonnantique cl ?

la clef du code

- Première étape : dégager un premier concept unificateur

 

Pour tenter d'appréhender ce sens, il est nécessaire de collecter une vingtaine de mots, porteur de la séquence cl, pris au hasard, grâce à la recherche avancée de séquences littérales du lexique, réalisable avec le CDrom du Petit Robert qui en donne un listing complet.

clamer (1), clown (2), couvercle (3), éclore (4), conclusion (5), claustrophobie (6), clisse (7), boucler (8), claironner (9), club (10), cycle (11), éclat (12), spectacle (13), clandé (14), clou (15), clappe (16), clip (17), tacler (18), clef (19), cloche ( 20), clémence (21).

---------------------------------------------------------------------------------------

En premier lieu il faut tenter de déceler un PGCDS à 3 mots comportant la séquence cl. Or il est facile de découvrir que dans couvercle, conclusion, claustrophobie se dessine le sens de fermeture.coucercle-asserole2.jpg

- Seconde étape: élargir la recherche

 

Il s'agit ensuite de tenter d'arrimer tous les mots de la liste pour lesquels ce PGCDS est valable, et du même coup, former un second groupe  de tous les mots pour lesquels ce premier Sens ne convient pas.

 

Pour le doublet cl il est assez aisé de remarquer que la notion de fermeture, décelée dans ce premier groupe de 3 mots : couvercle, conclusion, claustrophobie, peut être perçue dans les mots clisse, boucler, club, cycle, clandé (maison close), clip, tacler (fermer le jeu), clef et même cloche, du moins la cloche à fromages en excluant la cloche de l'église qui résonne. A signaler qu'il est rare de parvenir si vite à discerner un sens commun à  une douzaine de mots sur 20.

En poussant quelque peu la réflexion on peut sans doute encore rattacher à cette liste "fermée", le mot éclore qui marque la sortie d'une enceinte close telle la coquille (ex-cl); de même le mot clémence est peut-être associé à cette notion de fermeture, car être clément c'est souvent fermer les yeux sur ...

 

-Troisième étape : découvrir l'éventuel PGCDS du second groupe de mots

 

Il reste donc une liste de 7 mots et même 8 en y ajoutant cloche (d'église), soit clamer, clown, claironner, éclat, spectacle, clou, clappe, cloche. L'examen de cette liste permet de déceler la notion de bruit et plus précisément un caractère retentissant pour clamer, claironner, spectacle, clou (du spectacle), clappe, cloche (du clocher). Il est vraisemblable que ce caractère sonore retentissant s'est généralisé au domaine visuel avec éclat (sonore et visuel), clown (bruyant et aux couleurs éclatantes). Cette extension s'avère quasiment physiologique, puisque un bruit retentissant ferme les yeux par voie réflexe, comme c'est le cas chez le nourisson. Le signifiant clou, pointe de fixation, semble aussi associé à la notion de fermeture et le verbe clouer (le bec) le confirme (la ferme, boucle la!). Le sens du mot éclat comme éclore oriente vers une sortie (ex) de quelque chose de fermé (un ballon ou un pneu éclatent).

cloche-saint-antoine-murat.jpg

cloche-fromage-01.jpg

Du cl "retentissant" au cl  "enfermant"

 

 

 

 

 

Du Khu Klux Clan au water closed, un club très fermé !

 

Clac et clic (22) ! Par ces onomatopées imitatives cl fut associé à l'image d'un objet qui se fermait, puis au concept plus général de fermeture. Depuis, l'humain a mis beaucoup de choses sous cl ! Mettre sous clé c'est bien sûr enfermer et les Religieux furent les Maîtres de cette clé. Le clergé (23) y fonde son nom, le clerc (24) de même, l'écclésiastique (25) n'y échappe pas ! La religion n'enferme pas seulement l'esprit de l'homme dans un clan (26) idéologique, mais aussi dans des lieux bien matériels ; les cloîtres (27) en France et la chiesa en Italie (le groupe phonémique chi italien est l'équivalent du cl français). Et pour fermer à double tour les ouailles lors des rites, quoi de mieux que la formule au cours des siècles et des siècles (28) qui clôt les prières et toute ouverture d'esprit ! 

clef-or-1.jpg

Cl comme une clé sert essentiellement à fermer, car la clé a bien été inventée pour fermer la porte avant de l'ouvrir. La clef, symbole en relation avec son double rôle de fermeture et d'ouverture (ef = effacement)), plus évident en latin (clavus) se retrouve dans clavicule, la petite clef alchimiste du magicien. La clef possède le redoutable pouvoir d'initiation et de discrimination, ce qu'indique l'attribtion des clefs du Royaume à Saint Pierre. Le pouvoir des clefs, celui qui permet de fermer ou d'ouvrir le Ciel a été conféré à Pierre par le Christ: il est figuré dans les armoiries papales par deux clefs d'Or et d'Argent, précédemment emblème du Dieu romain Janus. Ce double aspect du pouvoir, diurne et nocturne, correspond à l'autorité spirituelle et aux fonctions royales, dont le but respectif selon Dante, est l'accession au Paradis céleste et terrestre ou, selon la terminologie hermétique, aux Grands et aux Petits Mystères. Hermès, Trismégiste, le Trois Fois Grand, scelle dans la Table d'Emeraude une clef d'Or. N'est-il pas temps de se servir de la clef phonétique pour ouvrir les portes de l'inconscient, comme par miracle?

 

Mettre les mots sous cl donne naissance à une litanie d'enfermés:

 

clore (29), clôturer (30), claquemurer (31), claustrer (32), clos (33), closed, reclus (34) et réclusion (enfermement), inclusion (35), conclusion (36), forclusion (37), enclave (38), cloison (39), claustra, claie (40), clapier (41), claire-voie (42), clayère (44), clisse (45), classe (46), clayette (47), clenche (48), clip (49), clause (50) et clausule, cloche (fromages), écluse (51), enclencher (52), cloporte (53), clin d'oeil (54)...

 

Le monde médical comporte son lot de fermeture:

claustrophobie (55) (phobie des lieux fermés), occlusion (56) (fermeture de l'intestin), clamper (57) (fermer un vaisseau avec une pince), clip (ferme une trompe), cerclage (58) gynécologique (fermeture du col utérin), cloque (59) (bulle, cavité fermée), furoncle (60) (petit abscès fermé).clip-chirurgicale-pour-la-deduction-de-glissantes-et-petits-sujets-a-la-performance-des-actions-avec.jpg

Cette clé cl est associée à tous les concepts de fermeture :  fermer, enfermer, renfermer.

 

classer (61), classification (séparer en séries fermées), classer une affaire (la considérer comme close, refermer le dossier), classique (qui appartient à une période limitée de l'antiquité), claquer (62) la porte (la fermer), clou (qui peut fermer le cercueil), clouer (63) le bec ou fermer son clapet, clam (64) (huître de claire - fermé comme une huître), clovisse (65) (coquillage qui se ferme), se clapir  (66) (s'enfermer pour les lapins), clématite (67) (se ferme la nuit), clientèle (68).

 

"cl" marque le concept de fermeture, quel que soit sa position dans le mot :

 

Lorsqu'on ferme en mettant bout à bout, on boucle, lorsqu'on ferme en couvrant un récipient, on utilise un couvercle ! De même le cercle est une courbe fermée, et le cycle (69) est un mouvement fermé sur lui-même !bouclee-avec-ceinture-de-securite-en-voiture.jpg

Le sens de ce codon cl se modifie par les préfixes d'origine gréco-latine:

Les ouvertures ou l'absence de fermeture : ex-cl, a-cl, dé-cl.

ecluse-1189972307.jpg

eclosion22052.jpg

-avec ex, hors de : éclore (70) et exclure (71): ex-cl, sortir d'une coque ou d'une enceinte fermée, du clan, s'ouvrir.

Idem écluse (72), s'éclipser (73) (sortir), éclectisme (hors des classes) éclatement : fait de s'ouvrir brutalement. 

 

-avec ou plutôt ec de cassure : clore, désenclaver, déclasser

 

-avec a, supprime, enlève: oracle (74), miracle (75), spectacle (76) ;

miracle2640573782-1.jpg

-a-cl enlève la fermeture, donc ouverture 

En anticipant sur le "décryptage" ultérieur, voici ce que la Langue de l'inconscient entend par ses mots: 

 

Oracle : a~cl~or~O, soit littéralement : "ouvre la Lumière de la Tête" ou supprime sa fermeture

Spectacle  : "ouvre le spectre vsisuel" (les rideaux s'ouvrent)

Miracle : a~cl~ir~M : ouvre la réflexion de la Personne ou supprime sa fermeture. 

clef-images-1.jpg

Héraclès (77), qui porte la clé dans son nom (clé de Héra) est vainqueur de deux Serpents introduits dans son Berceau par la déesse Héra.

heracles-strangles-the-serpents.jpgLe Symbolisme de la clef, ouvrant la voie initiatique, s'exprime dans le Coran, où la Shahâdah, clef du Paradis, ouvre toutes les portes de la Parole de Dieu.

 

Le rôle fondamental de l'inconscient linguistique langagier se vérifie avec un lieu doublement fermé (les maisons closes ont été fermées le 13 avril 1945 en France). L'argot use des mots claque (78), claque-dent (79) et clandé pour désigner ce lieu fermé de la prostitution. Le nombre des tenancières est très important et pourtant une majorité de Français ne connait qu'un seul nom, celui de Madame Cl aude (80)! La seule raison est la présence de ce concept  fermé, clos  cl  dans Claude.  On peut noter en outre que l'actrice française la plus connue actuellement dans les films classés x est Cl ara Morgane.

clara-morgane1.jpg

 

Le second sens de cl marque le retentissement, l'éclat

 

Le mot clabaud (81), chien de chasse qui aboie fortement, entre en résonance avec les mots clébard (82), clebs (83), initiés par cl qui marque le retentissement de la voix de l'animal ou du militaire (caporal), que l'on rencontre aussi dans l'éclat de la voix humaine: clameur (84), acclamation (85), réclamation (86), déclamation (87), exclamation (88), éclater en insultes ou de joie, claironner (clamer à tous vents), faire un esclandre (89).

De nombreux autres mots comporte cette notion d'éclat ou retentissement: clavier (90): piano, clarinette (91), clavecin (92), claquettes (93), clapper (94), claquement (95), éclatement (96), cliquetis (97), clapotis (98), clown (99), clou (100) du spectacle. clarinettiste-et-saxophoniste-sidney-bechet-et-son-celebre-morceau-petite-fleur.jpg

 

piano.jpg

 

 

 

 

 

 

Pour traiter l'ensemble des mots du lexique français comportant cette clé phonétique "cl", on peut  en obtenir la liste par internet :


http://www.linternaute.com/dictionnaire/fr/abecedaire/cl/1/

Le résultat indique 1175 mots trouvés comportant "cl" ,mais il faut supprimer les formes conjuguées des verbes ce qui donne un résultat  inférieur à 800 mots.

 
La notion de fermeture, enfermement

 

Il faut bien entendre que le couple consonantique cl supporte tous les sens du concept de fermeture et si l'on considère sa composition littérale ou phonémique, on verra plus loin, que l'un des sens de la lettre c est relié à la notion de coupure et la lettre l à celle de Lumière et  de liquide. Le clin d'oeil ou le clignement ferme le flux lumineux, l'écluse ferme le passage de l'eau.

- fermer = rendre fixe  (fermer une voûte = poser la clef de voûte)

- Manœuvrer (le ou les éléments d'une ouverture), de façon à priver de communication deux espaces = boucler, clôturer, clôture, enclore, enclos, encercler, cerclage.

- Manœuvrer (un élément mobile)  a) de façon à fixer la pièce à laquelle il est assujetti. Fermer la serrure, le verrou, le loquet. Fermons le loquet de la porte (QuinetAhasvérus,1833, 2ejournée, p. 133). b) de façon à interrompre un débit, un mouvement : faire bouclier de 

- Rapprocher l'une contre l'autre les parties mobiles (d'un ensemble) dont l'écartement forme une ouverture

Mettre fin à , terminer : clore, clôturer, conclure, conclusion, boucler

et par analogie la fin du jour, le déclin de la course du soleil : chute, déclin (101), tombée du jour  jusqu'à sa disparition : eclipses-annulaire.jpgéclipse (102) de soleil. Cette perte de la source de lumière est à rapprocher de celle qui est consécutive à la fermeture des yeux: clin d'oeil, cligner (103), clignement (104), d'où clignotement (105).

 La notion de fermeture  s'est élargue à la fermeture d'angle : inclinaison (106)  .... climat (107)

Malgré une étymologie très différente, on peut y associer péricliter:  aller vers son déclin

- Fermer les yeux à qqn/de qqn. Abaisser les paupières d'une personne qui vient de mourir, et  Fermer les yeux (littér.).  = Mourir` d'où clamser (108), claboter (109), claquer (110).

-  Fermer le bec, la bouche à qqn (au fig., fam.). Le faire taire : tu la boucles! Fermes ton clapet (111).  Lui clouer le bec. Clore le bec à qq'un.

-  Fermer son cœur à. Refuser de comprendre Se cloîtrer dans.S'isoler dans une occupation, un état, une idée, en se dégageant de toute préoccupation étrangère 

-  Rendre inaccessible, empêcher l'accès à ou la sortie de, empêcher, par une résistance, une défense, l'accès à ou la sortie de : clore, faire obstacle, tacler, occlure

 - Entourer d'une enceinte. Fermer une ville, un parc, un jardin; fermer de murailles, de haies...: clore, clôturer

- Interrompre (par décision autoritaire ou administrative, de façon momentanée ou définitive), l'activité de : clore les débats, ; clore une carrière, un destin, des études; clore l'année, une époque; clore le désir.

Le concept inconscient cl c'est aussi enfermer

- Mettre contre leur gré des êtres vivants dans un lieu fermé dont ils ne peuvent sortir:  reclure (112), réclusion, reclusage (113), reclus (114), cloître (115)r, cloître, esclavage (116), esclave, esclavagiste (117), boucler, claustrer, claquemurer, encercler, enclore.

- Mettre quelqu'un dans une situation, un rôle, dont il ne peut sortir

Cacher, enterrer, tenir caché, dissimuler: clandestin (118), clandestinité (119)

Contenir en soi: inclure (120), inclusion (121), enclaver (122)

Tenir dans des limites, des bornes étroites : classer, clouer, scléroser (123), enclore, encerclement (124)

L,e concept de fermeture/enfermement est évident aussi dans la série claustra (125), claustral (126) claustration (127),  claustrer (128), claustrophobie (129).

 

à compléter....

 

 

retour-accueil.png

 

 SUITE

cliquer sur : L'homme de l' ar

 

 

retour-accueil.png

RETOUR

 

Page d'accueil

 

 

 

google-site-verification: google9eec9e17fb0e71bd.html

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 01/11/2014

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site