L'homme de l' ar

 

  Ar, le sommet, la prééminence ou l'arrêt menaçant

 

ararat2.jpgLe mont Ararat en Arménie

Le signifiant [ar]en français est polysémique: arts (Beaux), are (mesure agraire), arrhes(somme d'argent), ars (saigner un cheval aux ars), hart (corde avec laquelle on pendait les condamnés). il est clair qu'il semble au moins exister deux sortes d'ar !

 

Est-ce un hasard si cet ar (et aussi ach pour un allemand) marque les mots d'une empreinte phonétique hiérarchique? Ce groupe phonémique est en effet relié au sommet et à la menace, et les langues gutturales comme l'allemand et l'arabe, qui en sont sont riches, traduisent le rapport de force écrasant entre le dominant et le soumis, une menace dans les règles de l'ar ! Le médecin allemand, l'homme de l'art français se nomme  "ein Arzt" .

caricature-de-docteur-psycho-executant-avec-une-seringue-isole.jpgLe sommet de l'ar 

toutankhamon.jpg

Le sommet subtil de cet ar est inscrit dans la prééminence, la limite supérieure et en même temps dans la menace: croyez vous que ce soit le cerveau G et l'étymologie seule, d'origine diverse, qui peuvent expliquer la présence de cet ar au sommet hiérarchique ! Pharaon (de l'hébreu pharao), maharadja (de marraja, mot hindoustani, issu du sanscrit), mandarin chinois (issu de mantari : conseiller), césar latin, tzar russe (issu de César), monarque français (issu du grec monarchia) et archange au sommet de la hiérarchie angélique?

cardinal-isole-sur-fond.jpg

Est-ce toujours le hasard de l'arbitraire du signe qui justifie le marquage des sommets hiérarchiques de l'Eglise, de la Noblesse et de la famille qui affichent leurs 3 ar ?

Pour la religion : cardinal, archevêque, archiprêtre

Pour la noblesse : marquis, baron, archiduc

Pour la famille:  Patriarche, parents, parrain ou marraine.


L'Armée possède son maréchal, la mafia son parrain, la médecine son mandarin,. La reine des femmes n'est-elle Marie, la reine de beauté une star et la reine des villes Paris ?

N'existe-t-il pas une Aristocratie (préfixe grec arist : le meilleur) et des enarques ? Du grand ar tout cela, le sommet de l'ar. La couleur écarlate est utilisée souvent pour dénoter un rang social supérieur menaçant.

 

tarzan-disney-desktop2-150x150-2.jpg


Les individus qui ont ou veulent atteindre ce sommet ne sont-ils pas des Pharisiens, des parvenus, des arrivistes. Ceux qui font croire qu'ils sont arrivés font les marioles, les fanfarons, les vantards, les tartarins ou les tarzan ! Monter vers le sommet, n'est-ce pas monter à Paris !

 Le cheveu, le poil en hébreu sear, est le prince, le principe implanté à la source. Cet ar du poil et du cheveu (Haar en allemand) se retrouve en français dans le mot barbe. Perdre cet ar, c'est être dégarni! Les religieux radicaux, les barbus, usent probablement du poil viril pour affirmer leur mysogynie et induitre la menace.imam-khomeini-syiah.jpg

 

juif.jpg

L’ar de l’ascension hiérarchique ne consiste-t-il pas à savoir mener sa barque, jouer sa carte, monter les marches, gagner l’oscar pour s’octroyer la meilleure part ? Celui qui atteint le sommet de l’ar a droit à tous les égards, celui qui en est rejeté est mis à l’écart, au placard, au rancart, au mitard. Pour faire partie de ce sommet, Hitler ne croyait-il pas à la suprématie d’une race aryenne?  L’école américaine la plus prestigieuse ne se nomme t-elle pas Harvard et la monnaie reine n’est-elle  ?arpas encore le doll

dollar-symbol-on-earth.jpg

 Le maintien au sommet par l'arrêt ou sa menace

 

Pour conserver sa place au sommet hiérarchique il s'agit d'arrêter les prétendants, les concurrents, les insoumis que l'on immobilise aux arrêts car il faut leur barrer la route. Les vagues d'arrestation des adversaires politiques caractérisent les régimes tyranniques.

 

 Lar martial


Comme tout codon identifié du langage inconscient, le groupe phonémique indo-européen ar a deux sens : nous venons de voir celui du sommet prééminent, le second sens marque l'arrêt menaçant, son règne domestique sur la gente féminine est l’araignée. L’araignée est nommée épeire dans nos jardins, avec le son ep de la piqûre, et avec sur l’abdomen le dessin du symbole du monarque, le diadème. 

20070917201640-20070826-img-3231.jpg

Cet ar de l'arrêt menaçant, inclus à notre insu dans nos mots conscients, utilisé par les puissants pour conserver l’ordre hiérarchique, est omniprésent dans l’arsenal de l’armée (Wehrmacht). Car l’homme sait depuis longtemps faire feu et flèche de tout bois pour défendre sa place et l’arbre a servi à faire des arcs et des harpons ! La guerre (the war) sous l’égide des dieux grec Arès ou romain Mars, ne se fait-elle pas avec des armes  dont l'arsenal suivant est éloquent:

 

mars.jpgarc, arbalète, sarbacane, harpon, arquebuse, hallebarde, poignard, carabine, pétard, artillerie, char d’assaut, tout un arsenal de cartouches, charges, gargousses, barils, pour canarder, bombarder, parachuter, charger (à la hussarde), débarquer avec une armada de la marine, lancer des escarmouches, harceler, se bagarrer, s’emparer, marcher sur, réduire en charpie, faire un carton, un carnage en s’acharnant avec hargne, dare-dare sans faire de quartier ni épargner personne, tels les barbares ou tartares.


              

 

 De l'histoire jeanne.jpgde France ne nous reste-t-il pas : Charlemagne, Marignan, Arcole, Bonaparte, Trafalgar, Jeanne d’Arc, Bayard, d’Artagnan, Charles Martel ou Charles de Gaulle ? Garde-à-vous, ça va barder devant tant d’ar martial !

 

 

Lorsqu’on imagina qu’il pût exister quelque extra-terrestre, de quelle planète viendrait cet homme menaçant ? Cherchez l’ar et vous inventerez le martien !

 

 

 

 

 

L’ar(t) de parler ou la parole est d’argent


Un 3e type «d’ar» prééminent ou menaçant existe dans la parole jargon, argot, charabia, baratin, répartie, arrogance pour arguer, argumenter, déclarer, pourparler, haranguer, bavarder, narrer, baragouiner, parlementer, marteler ! Toute une tartine issue du larynx, de l’organe charnu, la langue qui sert à articuler ... intarissable ! Et l’oiseau qui tente d’imiter cette parole est nommé ara !


L’homme de l’ar médical, der Arzt (allemand)


Les maladies qui menacent l’homme n’échappent pas à ce marquage menaçant ar qui le cloue au lit, arrête son action voire lui arrache la vie. Le médecin est char de lever cette menace par son action thérapeutique.
Arthrose et arthrite menacent les articulations et finissent par arrêter les mouvements, l’artérite qui menace  la circulation sanguine est responsable d'une claudication intermittente lorqu'elle atteint les membres inférieurs et se termone par une amputation au stade terminal. L’infarctus du myocarde, l’arythmie ventriculaire qui menacent le coeur (on parle du syndrome de menace dands l'angor) peuvent aboutir à un arrêt cardiaque. Le carcinome (cancer),  maladie longue et douloureuse, cloue le malade au lit et encore trop souvent le menace de mort. La paralysie signe l'arrêt de tout mouvement.

La menace est omniprésente : la carie ou le tartre  menace la dent, la cataracte la vue, le catarrhe le nez, les acariens, arthropodes et cafards menacent l’allergique, le panaris le doigt, l’arriération mentale l’intelligence, la tare génique l’hérédité, la paranoia l’interprétation, la diarrhée l’équilibre hydro-électrolytique, l’escarre menace le derme, la varice la veine, la vascularite le tissu conjonctif, la varicocèle la fertilité masculine, etc.


Ainsi quand on possède l’ar, on est menaçant et dominant, quand on subit l’ar, on est menacé et soumis à l'arrêt. Gare ! Achtung ! Warning ! Trois mots quasi synonymes français, allemand et anglais, porteurs du signalement de cet ar qui menace et arrête. Le peuple  français, par dérision, ajoute parfois ar, écrit ard, à la fin des mots pour désigner le conard comme le roi des cons, le trouillard celui des peureux…


Est-ce ardu, art (deutsch) ou hard (english) ? Heureusement le menaçant peut devenir menacé, l’arroseur arrosé et il est toujours possible d’enlever l’ar en désarmant ou par armistice (du latin sistere = cesser).


Avec ar, on peut se relever :“un coup de barre, Mars et ça repart” crie le slogan publicitaire ! Quand on acquiert l’ar, on devient menaçant, la fille se métamorphose en garce, le gars en garnement, la mère en marâtre acariâtre, l’homme de l’art en charlatan, la limite en barrière ou rempart, le rêve en cauchemar et le petit cul… en gros pétard !

 

fessesimages.jpg

 

page-suivante.png

 

 SUITE

 

 

 

Cliquez sur                        A la Quête de la Règle d'Or

 

 

page-suivante.png

 Retour à l'accueil

 

Cliquez sur   Page d'accueil  

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 28/01/2017

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site