ch, hostilité coupée ou mouvement dangereux

Sème  ch

 


Les 3 sens inconscients de H en français
H= violence
h = hostilité
h = froid (?)

Le couple littéral ch lui a deux sens

-Le premier coupe l’hostilité du milieu et coupe le froid :
c’est la domestication, le chez-soi bien français, chaumière, chapelle, château, chalet, chapiteau, chambre, charpente, cheminée,
chenet, chaudron, chéneau, chevet, chaise, chandelle, chauffage, chaleur…
choses, chapeau, chasuble, chaussures, chausses, chausson, chiffon…
chien, chat, cheval, chèvre, chameau…
mais pas la vache qu’elle soit normande, charolaise ou montbéliarde, blanche, brune, noire, pie, rousse et tachetée, vache qui, n’en déplaise aux amoureux que je comprends, porte en son pis, en son nom du moins, le ch de mouvement dangereux ou dangereux en mouvement: un coup de pied en vache, t’es vache! Les expressions populaires avec ce charmant animal sont éloquentes : paresse de vache, être saoul comme une vache, jouer un tour de vache ou de cochon (d’ailleurs pas mieux loti) ,pleurer comme une vache, avoir des yeux de vache, pleuvoir comme vache qui pisse… bref les expressions avec le mot vache sont surtout des vacheries alors que, sans ce bougre d’animal qui nous abreuve de son lait nourricier, l’espèce humaine n’aurait sans doute pas connu un tel essor démographique!
En général en français le ch initial indique une « hostilité coupée » et le ch interne au signifiant indique un mouvement dangereux (le bourreau l’acheva, appuyer sur la gâchette, être touché par une balle, se faite lyncher, monter sur l’échafaud, trancher la tête, brûler sur le bûcher, passer l’arme à gauche, calancher, être entre quatre blanches, fauché par la mort, se faire descendre en flèche, tomber comme des mouches, arracher la vie, son cœur a lâché, on le débranche, faire mouche, une décharge mortelle… Voilà la une ballade du signifiant inconscient ch pour marquer le mouvement dangereux dans des mots parfois « bénins » de notre lexique, mais qui ici sont pour le moins dangereux, non ? Comme l’écrivait Lacan le signifiant inconscient prime sur le signifié conscient et glisse en permanence par analogie dans les signifiés!

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×