Les sèmes primitifs

Les sèmes primitifs

Les sèmes primitifs

 

L'oeil écoute                           Paul Claudel

 

 

La Langue de l'inconscient s'est construite essentiellement grâce aux perfomances de l'oeil humain et aux capacités d'analyses géométriques statiques et dynamiques du cortex visuel. Le conditionnement des unités linguistiques est renforcé par les émotions qui en colorent certaines.

oeil.jpg

L'emploi de voir dans les expressions populaires: "Ecoute-voir" ou "dis-voir" laisse bien entendre que pour le langage et l'idéation  ces deux sens principaux sont unis dans une étroite association. De même les mots conscients construits à partir de voir : prévoir, entrevoir, percevoir, concevoir et même Savoir nous suggèrent que la vision est indispensable à la Pensée.

 

Mais la vue a prise sur le réel car elle a été associée antérieurement à la main dans l'histoire de l'Humain. La verticalisation du primate a permis la libération manuelle et son associativité cérébrale avec la vision. Manipulation et préhension sont une forme première d'appréhension et de compréhension. Cette connaissance de la main, outil de la vie quotidienne, a développé la sensibilité du toucher, dont l'immense capacité différenciatrice se traduit par l'extraordinaire surface de l'aire corticale cérébrale manuelle. Instrument de préhension, récepteur sensoriel et objet de communication, la main est l'une des sources principes du développement du cerveau et du processus d'hominisation. .

main.jpg

 

 

PR compréhension, saisie : apprendre, comprendre, appréhender, prévoir, esprit, présenter, représenter, présumer, prouver, prêcher, imprécation, impression, principe, pratique, interpréter. 

 

IP saisie intellectuelle : la manipulation (tripoter, inscription, équiper, riposter, cliper) s’effectue par la pensée : principe, anticiper, stipuler, piper, hypothèse, impression, implication, description.

 

Le développement du toucher associé à la vue a permis que la manoeuvre devienne oeuvre.

VR tourner. Ce schémème du tour a eu sans doute comme support primitif celui du potier avec lequel la main a modelé les premiers récipients. Du bel ouvrage !

tour-de-potier-660x495.png


Le fonctionnement cérébral lui-même n’a pas échappé à une dénomination inconsciente, prouvant que ce code de l’inconscient n’a rien de rudimentaire.


ED dirigé par l’esprit : édifier, éducation, pédagogie, encyclopédie, méditer, déduire, médecine, séduire, médiation, éditer, édile, remédier, obsédé, entendre, médisance, rédiger…


EL de l’élévation… à la lumière de l’esprit ou à Dieu : intelligence, cervelle, spirituel, élaborer, élucider, élucubrer, appeler, modèle, éloge, éloquence, fidèle, Ciel, Israël, Abel, Babel, Eternel, Noël, Missel, BelGabriel, Michel, Raphaël, autel.

elevation-du-calice-montjean.jpgUD caché des sens : pudeur, pudibond, judas, nudité, bermuda, ourdir, sourd, gourde et aussi vers le sens caché : érudit, étude, ludique, talmud, Judée, judas, Bermudes, Jourdain, Lourdes.

nudite.jpg


PS devine : psitt, psychisme, psychologie, psaume, psoriasis, pseudo, lapsus...


D’autres couples tels ub [métamorphose] (puberté, nubilité), gr [saut, explosion et propagation] (grisou, grenade), ig(e) [passage d’un état à un autre] (l’huile se fige, neige), révèlent que ce langage archaïque est déjà le support de concepts complexes. La série des codons formés avec la lettre m l’illustre puisqu’ils portent tous la notion de transformations différentes.
Dans humain, la main [transforme subtilement et fait volatiliser l’hostilité du milieu ou du froid (h)] et dans Homme, il faudrait entendre [la transformation de la violence (H)], motivation profonde qui reste à promouvoi!

fumee-1.jpg 

um transformation subtile et volatile qui se répand ou transformation subtile qui volatilise et se répand, comme dans fumée : écoulement silencieux d'éléments (ée) de la tsubtile et volatile (um) du feu (F) et la lumière : domaine, rayon (er) propageant (ie) la réflexion (ir) qui transforme subtilement et volatilise (um) la distance (l).
Cette «révélation» des émotèmes, schémèmes, sèmes primitifs, redéfinit la structure linguistique du mot, qui ne repose plus sur le couple signifiant-signifié coupé du référent, mais sur des unités signifiées émotives et géométriques, dont l’ensemble, réuni dans le signifiant, est chargé de
symboliser le référent. Le signifiant n’est plus conventionnel, mais motivé par les symboles caractéristiques du référent.

 

 

 

 Page suivante

 

Cliquer sur :    Lettre A 

 

 

google-site-verification: google9eec9e17fb0e71bd.html

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 26/04/2014

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×